Modere : marque saine ou greenwashing ?

Hier, au hasard de mes pérégrinations virtuelles, je suis tombée sur une chronique de l’émission « on est pas des pigeons » qui a retenu mon attention. Le sujet : Modere, une marque américaine qui commercialise des produits cosmétiques et « bien-être » mais aussi des compléments alimentaires, des cures « détox » ainsi que des produits d’entretien (entre autres).

Si vous êtes présentE sur les réseaux sociaux, vous avez forcément déjà rencontré ce types de marques qui se distribue en réseau de vendeurs et vendeuses aux stratégies marketing très agressives et tenaces (pages, groupes Facebook auxquels vous êtes ajoutéE sans votre accord…)

Aujourd’hui, je me dois de vous parler de cette marque, de son fonctionnement et des gens qui y travaille, afin que vous ne vous fassiez pas piéger comme je l’ai été !

Qui suis-je ? Quel est mon lien avec Modere ? Suis-je impartiale ?

Avant d’aller plus loin, je me dois de vous en dire le plus possible quant à mon lien avec Modere. Je tiens à préciser que cet article ne sera pas un « bla-bla » exagéré, malhonnête ni faussement élogieux à propos de la marque comme on en voit partout sur internet. Au contraire, je vais être franche à 100% en ce qui concerne Modere, que ce soit à propos des produits de la marque, des valeurs qu’elle défend ou des personnes qui participent à son développement en France.

J’ai tenté l’aventure Modere en janvier 2018 sur les conseils d’un ami qui est donc devenu mon parrain. Je ne me suis pas énormément développée, car j’ai très vite stopper mon activité et mettre fin à mon partenariat pour plusieurs raisons que je vais développer ensuite. Je ne gagne donc pas le moindre centime avec Modere, mais connaît quand même la société de l’intérieur.

Si vous souhaitez connaitre un avis franc, honnête et non influencé par un quelconque conflit d’intérêt, je vous invite à continuer votre lecture.

Quel est le mode de distribution des produits ?

La marque n’a pas de boutique « physique », elle est distribuée uniquement via son site internet et grâce a ses « Social Marketers« . Pour faire simple, les « social marketers » (que j’abrégerai maintenant « SMa » pour plus de simplicité) sont les vendeurs et vendeuses Tupperware 2.0. Grâce à leurs réseaux personnels les SMa distribuent les produits de la marque.

Plus besoin de « réunions à domicile » démodées, plus besoin de se déplacer, de passer soi-même les commandes et de livrer les client.e.s : les SMa travaillent sur Internet en faisant la promotion des produits Modere (via des groupes Facebook, sur Instagram, ou même des blogs ou des chaînes Youtube). Les ventes sont identifiées à chaque SMa grâce au code promo individuel « -10€ » (différents pour chaque SMa) et les client.e.s passent leur commande directement sur Internet (et sont livré.e. s à domicile).

Quelles sont les valeurs de Modere ?

Quand on entre chez Modere, on comprend très vite qu’avant de vendre les produits, nous vendons un véritable style de vie. Les SMa n’ont que deux mots à la bouche : « live clean« , c’est-à-dire « vivre sainement » ou « une vie saine« . C’est le véritable crédo de Modere : permettre à tous les foyers d’avoir accès à une gamme complète de produits « sains » (du gel douche au complément alimentaire, en passant par la lessive, le produit vaisselle, les cures « détox » ou le dentifrice) et tout cela en respectant sa santé ainsi que l’environnement.

Modere est très engagé pour l’écologie (packagings entièrement recyclables, usines alimentées à 100% par l’énergie éolienne, label « mieux que bio » etc.) ainsi que pour la santé de ses client.e.s (compositions saines, retrait de plus de 3000 ingrédients cosmétiques controversés, contrôle qualité à toute épreuve etc.)

Maintenant que vous connaissez les informations essentielles en ce qui concerne Modere, je vais vous laisser visionner le reportage de « On n’est pas des pigeons« , si vous le souhaitez (vous pouvez aussi passer directement à la suite).

Pour vous dire rapidement ce que j’en pense : il y a du vrai et du faux dans cette chronique, ainsi que beaucoup de raccourcis et d’inexactitudes (tout cela, je le développe juste après) !

Partie 1 : Mes réactions au reportage

Dans cette première partie, je vais m’attarder sur les points qui m’ont particulièrement fait tiquer dans ce reportage. Comme je le disais plus haut, il y a du vrai dans la chronique et malgré les très lourdes exagérations (que je rectifierai aussi) Modere est bien loin d’être une société irréprochable. Dans une seconde partie, je détaillerais davantage les raisons qui m’ont personnellement poussées à stopper mon activité. Allez, pas plus de blabla, je démêle le vrai du faux de cette chronique !

1. Le marketing de réseau

La première chose qui m’a vraiment soûlée dans cette chronique, c’est le ton volontairement très alarmiste et catastrophiste des journalistes et plus particulièrement de la femme blonde au tout début du reportage (celle qui lit la lettre anonyme d’une famille inquiète). De tout, les journalistes veulent faire du sensationnel et c’est malheureusement trop courant dans le journalisme moderne. Entendons-nous bien, Modere n’est pas une société toute blanche, mais j’ai vraiment l’impression qu’on ne peut plus voir un reportage télévisé de ce genre sans que tout n’y soit totalement exagéré.

Pour la faire courte (et cela a été dit un peu plus loin) le marketing de réseau comme il est pratiqué par Modere est totalement légal. Il faut bien faire la différence entre le MLM (marketing de réseau) et ce que l’on appelle vulgairement un système pyramidale : ces deux notions sont très souvent confondues.

Une société de MLM devient un système pyramidal lorsque l’argent que gagnent les partenaires vient davantage des nouveaux partenaires recrutés que de réel.les client.es. En gros, dans un système pyramidal, votre job sera surtout de recruter de nouvelles personnes pour leur faire acheter le pack de démarrage (car c’est plus rentable) plutôt que de chercher des client.es. Ca, c’est un système pyramidal (et c’est illégal). Pour être légale, une société de MLM doit veiller à ce que la plus grande partie du salaire d’un partenaire (ou SMa) viennent de ses clients, et non pas des commandes des personnes de son équipe.

2. La pression sur les social marketers (SMa)

Le deuxième point qui me fait réagir est cette espèce de « pression » sur le jeune homme récemment recruté chez Modere, que fait ressortir la lettre. Le social retail est une activité totalement indépendante et surtout sans obligation de résultat (cela n’en fait pas une activité facile pour autant). Notre parrain ou marraine nous aide et nous accompagne dans notre développement, mais nous ne lui devons absolument rien. Chacun.e avance à son rythme ou choisit d’arrêter quand iel le souhaite, comme c’est mon cas aujourd’hui. Je ne comprends pas vraiment en quoi le jeune homme dont il est question dans cette lettre anonyme puisse être sous pression. Je ne peux pas être certaine de ce que j’avance, mais je pense très sincèrement que cette pression ne vient pas de Modere, mais peut-être expliquée par différentes choses :

  • La famille du SMa se fait peut-être de fausses idées et interprète mal l’enthousiasme du jeune homme.
  • Peut-être que c’est le SMa lui même qui se met énormément de pression pour réussir (c’est ce qui me semble le plus plausible).
  • La dernière explication est que le SMa ai été recruté par le ou la pire des mentors que l’on puisse imaginer, et que ce dernier ou cette dernière ne lui mette délibérément la pression. J’espère de tout coeur que ce n’est pas le cas, mais cela fait une parfaite transition pour le point suivant.

4. Le facteur humain

L’avantage des sociétés de MLM réside dans l’accessibilité de leur activité : comme ils s’en vantent très souvent, tout le monde peut le faire. Et tout le monde, cela signifie les personnes bien intentionnées tout comme celles qui malheureusement, ne le sont pas.

En entrant chez Modere (où toute autre société légale de MLM), vous jouez un peu à la loterie. Votre parrain/marraine pourra être tout à fait fantastique (cela a été mon cas) ou au contraire, avoir de mauvaises intentions.

J’en veux pour preuve cette formatrice qui lors de sa réunion d’information encourage les nouveaux partenaires à faire du copier/coller. Mon parrain ne m’a jamais encouragé à faire cela, bien au contraire, il m’a déconseillé de pomper le travail des autres et m’a encouragée à être la plus authentique possible et à faire ressortir ma véritable personnalité car c’est seulement de cette façon que l’on parvient à créer une communauté solide.

Mon parrain est une personne pour qui l’éthique est très importante : c’est avant tout un ami que je connaissais déjà avant de me lancer dans Modere avec lui. Cela fait toute la différence. J’ai toujours eu confiance en lui, alors que certaines personnes qui organisent des formations chez Modere n’en sont pas systématiquement dignes.

Une formatrice très renommée chez Modere (la fameuse jeune fille de 21 ans qui gagne 30 000€ par mois dont il est fait allusion dans le reportage) a monté sa communauté en organisant de faux concours sur son groupe Facebook. Méthode très simple et efficace : organiser un concours avec un lot d’une valeur de 150€ à gagner où la participation consiste à ajouter 100 membres au groupe privé. C’est un gros lot, donc il est probable que beaucoup de personnes participent et que les personnes ajoutées lors du concours participent à leur tour et ajoutent à nouveau 100 personnes. Si seulement 10 personnes participent (et croyez moi, il y en a davantage que 10), c’est pas moins de 1000 nouvelles personnes sur le groupe.

Pour ne pas se faire percer à jour, la demoiselle en question truque le tirage au sort et fait gagner une de ses recrues (un autre SMa qui possède déjà chez lui le produit Modere à gagner. Le faux gagnant pourra donc prendre un selfie tout sourire, en tenant le lot (qui on le rappelle n’est pas un vrai lot) et le poster dans le groupe de la formatrice en disant « ouais trop génial, produit bien reçu, vous pouvez faire confiance à Machine« ). De cette manière, le faux gagnant montre aux autres membres que la demoiselle est « digne de confiance » et au prochain faux concours, encore plus de personnes participeront en pensant réellement pouvoir gagner un énorme lot.

Et voilà comment faire grossir un groupe Facebook en deux temps trois mouvements. C’est grâce à cette technique de faux concours que cette formatrice a gagné autant d’argent si vite et fait aujourd’hui partie du Top France Modere. Elle encourage très fortement ses recrues à faire de même pour gagner vite et beaucoup. J’en sais quelque chose, puisqu’elle vante les mérites de cette techniques dans ses formations et ses conférences.

Mais où est l’éthique là dedans ? Nul part. Beaucoup de formateurs et formatrices ne trouvent pas cela normal et le font très largement savoir, à commencer par Moha le numéro 1 France (qui est devenu « 1er France » sans jamais faire cela), ainsi que mon parrain et beaucoup d’autres.

Je pense que vous voyez où je veux en venir : il y a de tout chez les partenaires Modere, du bon comme du mauvais et je ne pense pas que l’on puisse mettre toutes les mauvaises pratiques de certain.e.s partenaires sur le dos de la société.

Chacun.e devrait se concentrer sur le positif, comme le font mon parrain ou Moha, chacun.e devrait toujours garder à l’esprit qu’il est important de se développer en gardant l’éthique comme ligne de conduite. J’ai eu la chance de tomber sur un super formateur qui m’a beaucoup aidé, pas seulement pour Modere, car ses enseignements (notamment en développement personnel) m’ont été très utiles dans beaucoup de domaines.

5. Les formations chez Modere

Abordons maintenant le problème des formations chez Modere. Dans le reportage, Lou-Marine (la jeune fille infiltrée) met bien en avant le fait qu’elle a été quasi livrée à elle-même alors qu’elle débutait son activité de SMa.

Sur ce point, je vais faire court et concis : son expérience est aux antipodes de la mienne. S’il y a bien une chose que j’ai apprécié chez Modere, c’est la qualité des formations vidéos. Pour moi, ce point du reportage n’est ni plus ni moins que de la diffamation. Les formations sont très nombreuses et complètes : des heures et des heures de vidéos qui abordent toutes les facettes du métier de SMa. Comment bien débuter son activité, marketing d’attraction, réseaux sociaux, marketing de réseau, renforcement vente, démarches administratives… Tout y passe.

Ces formations sont gratuites (accessibles sur un site internet qui n’est même pas verrouillé ni par un mot de passe, ni par le besoin de se connecter : l’URL est publique). Tous les dimanches, une conférence en ligne (gratuite elle aussi) est diffusé via Zoom et Facebook et vous tient informé.e des actus de la marque, des nouveaux produits ou encore aborde des thèmes de développement personnel et de motivation. Chaque matin, du lundi au vendredi, mon parrain poste une vidéo d’environ 10 minutes avec des conseils pour bien se développer ou des actus (sur le site de formation vidéo).

Soyons honnête, combien de société de MLM font payer les formations à leur recrues ? Un paquet, mais pas Modere. Honnêtement, je n’ai quasiment rien à redire sur leurs formations et l’accompagnement des SMa et je ne comprends vraiment pas ce qui a bien pu foirer dans le parcours de Lou-Marine pour qu’elle soit à ce point délaissée.

Le seul défaut des formations selon moi vient du fait que la partie qui aborde en détail les produits est beaucoup trop succincte. Tous les produits ne sont pas abordés (ou pas encore) et chaque vidéo dure moins de 5 minutes. Trop court pour vraiment connaître un produit (rappelez vous les conneries que racontait la femme qui organisait l’atelier « soin du visage »…) Voilà un premier point à améliorer chez Modere.

Voilà pour les points à éclaircir. Jusque là, j’ai été très « élogieuse » mais croyez moi ça ne va pas durer. Je n’ai fait que rectifier les points erronés du reportage, car même si je souhaite quitter Modere aujourd’hui, personne n’est tout noir ou tout blanc. Cette société a comme toutes les autres, du bon mais aussi du mauvais. Voici donc les raisons qui m’ont fait fuir Modere.


Partie 2 : Pourquoi j’ai décidé d’arrêter Modere

Modere semble pleine de bonne volonté et vouloir révolutionner pleins de choses, mais malheureusement pour moi, cela reste insatisfaisant. Voici pourquoi je ne souhaite plus promouvoir cette marque à l’avenir.

1. Le trop d’enthousiasme

L’intitulé de mon paragraphe pourrait prêter à sourire, mais le côté « trop enjoué«  ou plutôt le « sourire fake«  qui semblent forcé font bien parti des choses qui m’ont toujours énervées. Dire qu’une crème de nuit va changer votre vie, dire que votre vie n’est plus la même grâce à un nouveau shampooing : ça va bien 5 minutes ! Chez Modere, tout le monde est beaucoup trop content, beaucoup trop enjoué pour que cela ai l’air sincère.

Cela m’énerve, car être toujours content, toujours avoir la « happy face » peu importe les événements, ça veut aussi dire mettre les problèmes sous le tapis. Pour moi, parler de ce qui ne va pas est tout aussi important que de parler de ce qui va bien : pour régler un problème il faut commencer par le verbaliser. Très souvent, j’ai remarqué que lorsque je soulevais un problème, on me reprochait en premier lieu de « ne pas être assez motivée » ou de « ne pas assez y croire » ou encore de « ne pas faire assez confiance en Modere« , plutôt que de discuter du problème dont je parlais. A la longue, c’est énervant. En plus de retourner la situation en disant que le problème vient de moi, cela laisse la question initiale en suspend et ne règle rien.

2. Les produits de mauvaises qualité et les mensonges

Le post commence à être long et j’en suis désolée, alors je vais faire vite sur celui-ci. Tout ce qui est dit dans le reportage quant à la composition des produits est vrai : la présence de phénoxyéthanol alors que Modere prétend ne pas en utiliser, les mensonges sur les produits, le soit disant « label mieux que bio »… Tout cela n’est que mensonge. C’est une des deux raisons principales qui me poussent à arrêter mon partenariat.

Étant donné que la composante « saine » des produits est un des principaux arguments de vente, je ne peux pas cautionner cela. J’en veux pour exemple les analyses de composition de plusieurs produits Modere ci-dessous :

Composition des produits analysée avec l’application INCI Beauty, que je vous conseille vivement !

Pour une société si « clean« , les compositions sont réellement médiocres. La qualité n’est en rien suffisante pour justifier tout ce ramdam « live clean » et encore moins cette prétention d’être « mieux que bio » ni de prétendre proposer des produits sains et safes. 

Le pire, c’est qu’il n’y aurait pour moi pas le moindre problème si Modere vendait les mêmes produits, mais sans mentir et surtout sans prétendre être une marque exemplaire. Pour moi, c’est n’est ni plus ni moins qu’un nouvel exemple de greenwashing.

3. La majorité de produits non-végans

Et voilà le plus gros point noir du tableau. La marque est bien cruelty-free, mais je savais depuis le début que tous les produits n’étaient pas végans. J’ai longuement hésité à me lancer à cause de ce point, mais mon parrain m’a définitivement convaincu en me disant que « la majorité des produits de la marque sont végans, et comme tu es indépendante, tu peux tout à fait choisir les produits que tu vendras. Certes tout n’est pas végan, mais les exigences sur la compo et les standards écologiques sont si énormes qu’on peut faire cette concession et choisir les produits que l’on vend. »

Mais comme on vient de le voir, pour la compo ce n’est pas la joie, et après avoir épluché le catalogue plus en détail, les produits végans ne sont pas du tout majoritaires. Moins de la moitié sont végans, et plusieurs best seller ne le sont pas. Embêtant.

En discutant (toujours avec mon parrain) celui-ci me dit que Modere est une marque tellement tournée vers l’éthique et l’avenir qu’il est fortement probable qu’elle tende vers le véganisme dans le futur. Seulement voilà, à en voir les lancements produits de ces derniers mois, on ne peut qu’en douter : composants issus du broyage de poissons, carapaces de crustacés et j’en passe… Peut-être que Modere se fout de nos océans et de ses habitant.e.s…


J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair et que vous avez apprécié de lire un article franc sur cette marque. J’ai cherché longuement sur internet et aucun autre article que le mien ne l’est. Tout ceux que j’ai trouvé était écrit par des social marketers.

Je n’ai pas pu tout dire dans ce post, car il aurait été beaucoup trop long, mais je serais ravie de répondre à toutes vos questions en commentaires.

Bisous les carencé.e.s ❤️

14 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Laurine dit :

    Hello Panda ! Je suis tombée sur ton article en faisant des recherches sur Modere, j’ai tout lu d’une traite et franchement, merci pour ces précisions. Je suis carrément accord avec toi sur le fait que tous les articles qui parlent de modere sur les blogs ou internet en général sont juste du blabla fait par les vendeurs et c’est carrément chiant parce que on peut jamais être sure de ce qu’on lit. Elles disent toutes que les produit sont FOR-MI-DABLE et révolutionnaire alors que c’est probablement faux. Du coup, je me demandais si tu allais quand même faire quelques revues sur les produits de la marques ? Même si tu ne vend plus chez eux je me dis que j’aimerais beaucoup avoir ton avis sur les produits que tu as pu tester parce que toi au moins tu as été honnête avec les gens. Donc même si tu ne veux plus faire leur promotion, ton avis serait vraiment si utile. Merci d’avoir pris le temps décrire tout ça, je me suis abonné avec mon mail et j’ai hâte de lire tes nouveaux article ! Laurine

    Aimé par 1 personne

    1. 3615panda dit :

      Bonjour Laurine, merci beaucoup pour ton commentaire 😀

      Je suis vraiment très contente de savoir que l’article t’as plu, et surtout que tu aies enfin pu avoir un avis honnête sur Modere. Vu que la marque est omniprésente sur Internet, tout ce que tu trouves c’est des mensonges et / ou des exagérations par des vendeurs et des vendeuses. Peut-être que je ferais une article rapide sur les produits que j’ai testé, pourquoi pas. 😉 C’est vrai que je ne veux plus leur faire de pub, mais de toute façon, mon avis est assez mitigé donc je ne pense pas que beaucoup auront envie d’acheter . ^^’

      Je ferais surement ça un de ces jours 🙂 Merci beaucoup à toi pour tes gentils mots et ton abonnement, à très vite !

      Fanny

      J’aime

  2. Sweethoney dit :

    Mais je ne comprends pas comment ton parrain peut t’avoir fait avaler autant de couleuvres. Soit il est très doué en manipulation et en communication soit tu t’es vraiment fait avoir. En tout cas, j’apprécie ta franchise et ta précision, tu as eu la décence de stopper la promotion de la marque et ça c’est tout à ton honneur. Par contre je suis désolé mais moi j’adhère pas du tout au système de marketing de réseau, je trouve que c’est de l’exploitation pure et simple.

    J’aime

    1. 3615panda dit :

      Hum, difficile à dire. Je ne pense pas être une personne crédule non plus mais j’admets que mon parrain a peut-être enjoliveé un peu la situation. Je ne l’ai pas précisé dans le post mais lui aussi est végan et nous avons fait un choix différent sur ce point.

      En ce qui concerne le marketing de réseau, je ne suis pas du même avis que toi. Tout travail est une exploitation, ça je suis d’accord, mais je ne trouve pas que le MLM soit pire qu’autre chose. Au contraire, tu es indépendant et avec un peu d’huile de coude, tu peux en vivre. Je préfère qu’une marque dépensent son argent dans un système qui permet à pleins de personnes de gagner de l’argent selon leurs efforts plutôt que tout ne partes en spots télévisé et en campagnes pub qui ne feront qu’engraisser une grosse agence de pub déjà riche à millions.

      Aimé par 1 personne

  3. chmgd dit :

    Merci pour ton partage d’expérience. Le MLM est un en effet concept génial et permet de gagner sa vie d’une manière alternative tout en aidant d’autres personnes à le faire. J’ai cherché un produit ou un service qui se vend dans ce cadre-là ET qui correspond à mes valeurs (vegan et pas crade pour la planète)… mais je n’ai pas encore trouvé :-/

    J’aime

    1. 3615panda dit :

      J’ai cru que Modere pourrait convenir 😢 Ce n’est pas le cas, mais si je trouve une marque qui correspond à mes valeurs, je foncerai 😎😁

      J’aime

  4. dSD dit :

    Salut !
    Je viens de tomber sur ton article après avoir vu l’émission justement sur Youtube. Je me renseigne actuelle sur la marque car je viens d’être approchée pour un recrutement justement. J’ai tendance à être sur ma réserve donc ton article m’est bien utile.
    Je comprend donc entièrement ton point de vue par rapport à leurs mensonges et à leurs valeurs que tu ne partages pas. Mais, en soi, ce genre de travail, est-ce que c’est bien ? Et aussi, si tu avais pu, tu aurais continué ? je veux dire, comme tu es libre de faire le marketing que tu veux, pourquoi ne pas avoir continué en étant franche sur ça (plutôt que de faire comme les autres et mettre en avant leur côté « bio, sain, totalement éthique…etc), et vendre de façon honnête les produits que tu choisissais, justement ? Après, la vente en soi c’est du mensonge, on le sait tous. Mais vu comme tu écris, je pense que tu pourrais justement inverser les tendances et vendre de façon honnête. Et d’ailleurs, l’honnêteté, c’est la tendance du moment…
    Désolée c’est long, mais je suis en train de me poser la question « dois-je entrer là dedans ou non ? » car j’ai peur qu’il y ait une arnaque derrière !
    Merci beaucoup !
    Céleste

    J’aime

    1. 3615panda dit :

      Bonjour Céleste
      Merci beaucoup pour ton commentaire tout d’abord. 😊 Je vois que plusieurs me posent pas mal de question sur le métiers de VDI, est-ce que c’est bien, est-ce que c’est mal, et surtout : est-ce que le système de marketing de réseau est éthique en lui-même (peu importe la marque). Quand j’ai écris ça, j’étais persuadée que le marketing de réseau n’intéresserait pas les gens, mais en fait je me suis carrément plantée 😂 Je pense donc que je vais préparer un post la dessus pour répondre à toutes les interrogations. 😊

      En ce qui concerne Modere, je ne peux que t’encourager à te lancer si ça te tente, mais en faisant attention et en gardant toujours ton esprit critique. Comme tu l’as dit, l’honnêteté est importante, donc si tu choisis de te lancer, soit toi-même, soit honnête avec tes futur.es client.es et la clé c’est de toujours avoir cette envie de les aider qui t’anime. 🙂

      Personnellement je n’ai pas continué, car l’exploitation des animaux pour la création des produits est une chose avec laquelle je ne voulais plus faire de concession. Au début, je me voilais la face en me disant que sélectionner mes produits à vendre était suffisant pour ne pas participer à cela, mais au final, j’enrichie tout de même la marque. Pour faire un parallèle, c’est un peu comme acheter une galette de soja chez Herta. On achète pas de viande, mais on enrichie Herta… Ici c’est un peu la même chose.

      Après comme je l’ai dis dans l’article, si un jour Modere colle à nouveau avec ma vision, pourquoi pas. Je me lancerai probablement à nouveau. 🙂 Et si je trouve une marque qui y correspond, pareil, je me lancerai. Ce n’est pas le système du marketing de réseau qui me pose problème mais bel et bien la marque. 🙂

      J’aime

      1. dSD dit :

        Et bien merci pour ta réponse et je ne savais pas tout ça (exploitation des animaux…etc) et en effet ça ne donne pas envie. J’ai décidé de ne pas le faire parce que notamment je ne suis pas portée sur les cosmétiques, alors en vendre je ne pense pas pouvoir le faire ahah mais je me renseigne sur les autres possibilités dans le même procédé !
        Merci beaucoup en tout cas, et si tu aimes écrire continues, c’est très bien écrit 🙂

        Bonne journée !

        J’aime

        1. 3615panda dit :

          Merci beaucoup à toi pour le compliment sur l’écriture ! 🙂

          Effectivement, tu as bien raison, si les cosmétiques ne sont pas des produits qui te bottent vraiment, ça se sert à rien de te lancer. Quand tu veux vendre quelque chose, il faut commencer par apprécier les produits soi-même, sinon, je pense vraiment que les client.es le ressentent. Mais garde espoir, il existe beaucoup d’autres société de ce type, avec tout un tas de produits différents (cuisine, bijoux, lingerie, sextoys, biens immobiliers, nutrition, thé… et j’en passe). Un ami ( coucou à lui, je sais qu’il passe par ici de temps en temps :p ) m’a même parlé d’une société qui consiste à vendre un magazine qui parlent des femmes dans le monde (une initiative géniale !) Y’en a pour tous les gouts donc je suis certaine que tu trouveras 🙂

          Belle journée à toi 🙂

          J’aime

  5. Quentin dit :

    Mettre des choses fausses sur le mlm peut être punis par la justice. Le système pyramidal au sens propre du terme a été interdit par la justice bien avant la création de Modère. Une entreprise qui l’utilise est très rapidement dénoncer par les autres. Modère utilise le parrainage. La différence est certes minime mais c’est cette différence qui fait que c’est légal car c’est ce qu’utilise toutes les entreprises de vente direct. Modère n’existerait plus depuis longtemps si elle ne l’utiliserai pas car elle aurait été dénoncé par les autres.

    J’aime

    1. 3615panda dit :

      Dis donc Monsieur, ce serait quand même mieux de lire l’article avant de commenter et de dire du grand n’importe quoi ! Je n’ai jamais dit que le système de Modere était illégal, au contraire ! Je défends même Modere sur ce point alors je ne comprends vraiment pas ce que votre commentaire vient faire là !

      J’aime

  6. Zuleta dit :

    Salut Fanny.. Merci de toutes ces presitions qui aident à se faire une idée plus juste avant d’y se mettre a l’achat d’un produit.
    Je voudrais te demander ton avis sur l’efficacité du produit Trim ?
    Merci

    J’aime

    1. 3615panda dit :

      Bonjour Zuleta, merci pour ton commentaire ! 🙂

      Malheureusement je ne connais pas ce produit car il est sortie en France bien après mon départ. Du coup je ne peux pas trop t’aider pour celui-ci mais de façon générale, je ne conseillerai pas cette marque en raison de la composition. Merci à toi pour ta visite ! 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s